Les Etoiles souterraines

Nous l’avons déjà évoqué lors de notre visite de la côte ouest de l’île du Sud, si la Nouvelle-Zélande était un fromage, elle serait sans aucun doute le plus troué des gruyères ! Des kilomètres de galeries souterraines courent à travers le pays, tantôt creusés par un ruisseau minutieux, tantôt par un effondrement monumental suite aux nombreux tremblements de terre, le résultat est toujours des plus spectaculaires.

_DSC6451-HDR

_DSC3365-HDR

En s’infiltrant à travers la roche qu’elle dissout, l’eau se charge en sels calcaires. Arrivée à la voûte d’une cavité, l’eau forme une goutte. Au contact de l’air ambiant, les sels cristallisent, formant des reliefs parmi les plus incroyables connus sur Terre : stalactites, stalagmites, colonnes, vasques et autres pailles calcaires. Comme sculptées par un artiste invisible, œuvres intemporelles, en perpétuel changement.

_DSC8709-Modifier

L’incroyable diversité des formes est liée à la vitesse d’écoulement de l’eau ainsi qu’à la nature de la roche. Au fil des ans, de véritables cathédrales apparaissent, loin de la surface, loin de la lumière.

_DSC8714

Pourtant dans ce décor aux allures de fin du monde, plongée dans une noirceur d’encre, une lueur bleutée semble lutter contre cette oppression opaque et dense. Un pâle reflet à la surface du cours d’eau millénaire qui façonne chaque jour tunnels et galeries jusqu’à se perdre aux confins du monde. Un feu follet dans l’obscurité, là, au bout d’une galerie. Dans cette salle oubliée, la magie opère. Le plafond est tapissé d’une myriade de petites lampes bleues. A quelques dizaines de mètres sous la surface se cache un trésor, une voie lactée vivante.

Cette guirlande de Noël frémissante est en réalité constituée de ce que les locaux appellent gloworms. Des milliers de larves, de petits vers bioluminescents, attendent ici, patiemment. Car ce ciel idyllique ne l’est pas, il s’agit en réalité d’un piège ! Outre leur douce lueur, les larves d’Arachnocampa luminosa (une petite mouche) produisent de fins filaments gluants d’une dizaine de centimètres, de véritables toiles d’araignée. Les vers attirent ainsi les insectes imprudents, irrésistiblement fascinés par ces lumières mortelles.

DSCN4866DSCN4867
Les grottes de Waitomo sont un spot mondialement célèbre, où, chaque année, des milliers de curieux réalisent leur rêve de conquête spatiale 30 mètres sous terre. Mais la présence des gloworms ne se limite pas à quelques cavités reculées, parfois, un simple talus, un rocher ou un arbre creux abrite de petits points lumineux. La forêt semble alors s’éveiller. Comme autant de petits yeux, les gloworms illuminent la végétation environnante pour le plus grand plaisir des rêveurs que nous sommes.

_MG_5984

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :